La chimiothérapie

La chimiothérapie est une thérapie qui est utilisée pour le cancer du sein et de l’utérus, entre autres. Le traitement utilise des médicaments pour tuer des cellules qui se divisent rapidement, comme les cellules cancéreuses. Mais la chimiothérapie endommage également les cellules saines et transporte des substances nocives vers les ovaires, entre autres, ce qui peut leur faire perdre leur fonction. Par conséquent, les menstruations peuvent s’arrêter et la ménopause commence plus tôt que normale. Les femmes peuvent alors souffrir de divers effets secondaires, dont la sécheresse vaginale, même à un jeune âge.

Traitement de la sécheresse vaginale sans hormones

 

Plusieurs facteurs déterminent si la transition est définitive et les plaintes permanentes. Parfois, les symptômes disparaissent d’eux-mêmes, mais si ce n’est pas le cas, la MonaLisa Touch® offre la solution. Jusqu’à présent, il n’existait pas de traitement sans hormones pour aider les femmes à se débarrasser de leurs inconforts vaginaux. Toutefois, les femmes qui ont une tumeur hormono-sensible, c’est-à-dire les femmes qui ont déjà été traitées pour un cancer du sein ou de l’utérus, ne sont pas autorisées à prendre des œstrogènes. C’est pourquoi la MonaLisa Touch®, le premier traitement sans hormones, offre une alternative aux femmes qui ne peuvent ou ne veulent pas utiliser d’hormones.

Vous voulez en savoir plus sur le traitement MonaLisa Touch® contre la sécheresse vaginale ?

Le traitement au laser

Quels sont les conseils après le traitement ?

Après le traitement, il est préférable d’attendre 2 à 3 jours avant d’avoir des relations sexuelles.

La MonaLisa Touch® peut-elle également être utilisée après un cancer du sein ?

Oui, la MonaLisa Touch® est la première thérapie au laser sans hormones pour les plaintes de sécheresse vaginale. Ainsi, même les femmes qui ont une tumeur hormono-sensible peuvent utiliser cette thérapie.

Y a-t-il des risques ?

La MonaLisa Touch® est un traitement de la sécheresse vaginale sans hormones au laser locale dans lequel les femmes peuvent ressentir une légère sensation de chaleur qui n’est pas désagréable. Il arrive très rarement que les femmes perdent un peu de sang quelques jours plus tard.

D’autres questions ? Contactez-nous