Qu’est-ce que la sécheresse vaginale ?

La sécheresse vaginale, ou l’atrophie vaginale, est une affection douloureuse où le vagin n’est pas (suffisamment) humide. Cette affection, qui touche une femme sur deux, est causée par la diminution de la production d’œstrogènes, ce qui rend la paroi du vagin plus fine et plus sensible. En plus de la sécheresse vaginale, la production réduite peut également provoquer une sensation d’irritation avec démangeaisons et/ou brûlures. Un sentiment de douleur pendant les rapports sexuels ainsi qu’une envie permanente d’uriner sont des plaintes supplémentaires qui affectent la qualité de vie de nombreuses femmes.

La sécheresse vaginale touche surtout les femmes ménopausées, mais les femmes plus jeunes peuvent aussi en souffrir temporairement. Après un accouchement, une opération gynécologique ou un traitement de chimiothérapie, les femmes peuvent ressentir des inconforts. Les changements hormonaux qu’elles subissent au cours de ces procédures provoquent un niveau d’œstrogène trop faible, ce qui entraîne des plaintes vaginales. Certains produits d’hygiène tels que les savons agressifs à forte acidité, les produits chimiques pour la piscine et les poudres à laver peuvent également provoquer une sécheresse vaginale, autant que certains médicaments, notamment les antidépresseurs.

Quels sont les symptômes de la sécheresse vaginale ?

 

  • Déssèchement
  • Douleurs et/ou irritations pendant les rapports sexuels
  • Léger saignement pendant ou après les rapports sexuels
  • Inconfort en position assise, debout, en urinant et/ou en travaillant
  • Des lèvres plus fines / des fissures dans les lèvres
  • Une sécrétion vaginale décolorée et aqueuse
  • Une sensation de brûlure

« Je me sens tellement plus certaine maintenant. Mon ami admet aussi que ça fait une grande différence et moi-même, je ressens tout plus intensément de nouveau. »

Découvrez le traitement au laser

Qu'est-ce que l’atrophie vaginale ?

La sécheresse vaginale, ou l’atrophie vaginale, est une affection douloureuse dans laquelle le vagin n’est pas (suffisamment) humide. Cela peut provoquer des plaintes telles que des brûlures, de la sécheresse, des irritations, une sensation de douleur lors des rapports sexuels et la miction.

Quelles sont les causes de l'atrophie vaginale ?

Pendant la ménopause, les ovaires cessent de fonctionner et le corps passe de fertile à infertile. Par conséquent, la production d’œstrogènes diminue, ce qui rend la paroi du vagin plus fine et plus sensible. Cela se produit pendant la ménopause naturelle aussi bien qu’après un traitement par chimiothérapie.

D’autres questions ? Contactez-nous